[23/02] Nos découvertes du Vendredi au Festival des Jeux de Cannes

Réveil à 07h01, douche, habillage, petit dej’,…

Bon ok, j’arrête là sur nos préparatifs et j’en viens à l’essentiel.

PARTIES JOUÉES :

When I dream : jeu d’ambiance dans lequel un joueur (le rêveur) doit essayer de deviner des mots en essayant de faire le tri entre les indices donnés par les joueurs jouant le rôle d’une fée et les fausses pistes des “croque-mitaines”. Tout ça les yeux bandés, et en 2 minutes ! Sympathique, mais ce n’est pas un jeu qui nous a emballé.

Unlock (nouveau scénario de démonstration) : l’histoire se déroule dans une forêt sud américaine avec une ambiance digne des meilleurs Indiana Jones. Difficile de vous en dire plus sans vous spoiler ce scénario qui devrait être téléchargeable gratuitement dans les prochains mois. Toutefois sachez qu’on a réussi à finir l’histoire assez rapidement et que les énigmes sont plutôt sympa. On espère pouvoir vous le faire jouer rapidement.

Par Odin : Jeu solo proposant des casse-têtes à base de dés. Chaque défi demande au joueur de répartir les dés en deux camps pour lesquels les valeurs totales doivent être égales. La difficulté est progressive et le livret est déjà de toute beauté même si ce n’est qu’un prototype. La sortie est prévue pour juin 2018 et nous sommes impatients d’y rejouer à “Paris est Ludique”.

Panic Island : Jeu coopératif dans lequel les joueurs doivent sauver un maximum d’habitants d’une île sur le point de couler, en 2 minutes chrono. Le jeu, basé sur le principe du Memory, est frénétique. Les différents pièges qui peuvent être placés dans la configuration de l’île semble bien renouveler les parties. Nous avons enchaînés deux parties avec l’envie d’en faire plein d’autres mais nous avons su nous retenir afin de faire d’autres découvertes.

Boum !!! : Nominé aux as d’or, Boum !!! est un jeu dynamique  aux règles simples. Le but du jeu est de ramasser le plus de pépites d’or. La boîte sert d’aire de jeu à l’intérieur de laquelle on jette une dynamite en bois pour faire apparaître les fameuses pépites. Tous les joueurs se jettent alors sur la boîte pour attraper les pépites et quelques jetons bonus qui rajoutent de la fourberie à ce jeu. On a adoré notre partie, et bonne nouvelle pour tout le monde, nous avons acheté ce jeu pour la ludo !

Opération Archeo : Disons-le tout de suite, c’est notre coup de cœur de la journée et pour de nombreuses raisons. Tout d’abord l’auteur, qui est juste adorable et qui a joué son rôle de meneur de jeu avec brio. Ensuite pour sa mécanique : Opération Archéo est un jeu de déduction dans lequel les joueurs coopèrent pour délimiter et dater un site archéologique tout en découvrant d’anciens objets (Leur place est dans un musée, comme dirait un célèbre archéologue). Les tours sont fluides et tous les joueurs sont actifs durant la partie cherchant grâce aux indices donnés par un maître du jeu ou par une application web. Enfin, ce jeu fait preuve d’une grande modularité puisqu’il existe 3 niveaux différents de scénarios, et chaque scénario peut être joué en partie flash ou longue, avec ou sans certains modules de jeux (comme l’intervention de la météo par exemple). Cela permet donc de sortir Opération Archéo très souvent, en adaptant le choix de scénario et sa durée en fonction des joueurs autour de la table et du temps qu’il nous reste.

CIV- Carta Impera Victoria : Jeu très facile d’accès (à son tour on joue une carte, puis on en pioche une)  mais très subtil. En effet, en collectionnant des cartes d’une même couleur, les joueurs obtiennent des pouvoirs non négligeables. De plus, on peut, durant notre tour, sacrifier une carte déjà jouée pour obtenir ponctuellement un autre pouvoir. CIV est donc un jeu qui au départ se veut simple à jouer mais qui demandera de nombreuses parties pour être parfaitement maîtrisé. A noter que le jeu sortira courant du mois de mars…

Immortal 8 :  Vous incarnez secrètement un immortel (tiré au hasard en début de partie) et votre but sera de marquer un maximum de points de victoire en combinant les cartes jouées. La subtilité du jeu vient du fait que, lors des deux manches composant la partie, vous choisirez 5 (puis 4 en 2e manche) cartes mais vous ne pourrez en jouer que 3 (2 en 2e manche) . Les cartes choisies mais non jouées vous rapporteront “seulement” de l’argent. Nous avons apprécié notre partie, mais sans savoir dire quoi, il nous a manqué un petit quelque chose pour nous accrocher complètement et nous donner envie d’y rejouer. Ce jeu sera proposé sur Kick-starter (plateforme de financement participatif à partir du 8 mars pour ceux qui seraient intéressés.

Nom d’un renard : C’est l’As d’Or 2018 dans la catégorie enfant.  Ce jeu met les enfants dans la peau de détectives cherchant des indices leur permettant de trouver l’identité du renard futé ayant volé l’œuf d’or. Mais comment direz-vous ? Grâce à un astucieux système qui permet de vérifier si le coupable porte sur lui un élément précis (fleur, canne, veste,…). Ce jeu demande donc une certaine logique ainsi que de la mémoire puisque les indices ne peuvent pas être gardés d’un tour à l’autre. Nous avons fait une partie à 4 adultes et il faut bien avouer que cela nous a bien plu, même si ce n’est qu’un jeu “enfant”. De plus, nous avons gagné sur le fil, ce qui montre que ce jeu est accessible mais pas simpliste pour autant. A noter que nous avons acheter le jeu pour la la ludo !

Penny Papers : Au premier abord, ce jeu ne paie pas de mime : 3 dés, un bout de papier, un stylo… Mais en réalité c’est terriblement malin et parfois fourbe. En effet, dans Penny Papers (qui se décline en 3 jeux de niveaux différents) un joueur lance les 3 dés pour tout le monde. Puis chacun associe, comme il souhaite, les faces obtenues des dés afin d’écrire un nombre dans une des cases de son papier.  Toute la subtilité est dans le décompte des points : les joueurs gagnent des points lorsqu’ils arrivent à mettre trois fois le même nombre côte à côte, en fonction de la suite de nombres la plus longue qu’ils réalisent, … Le placement de chaque nombre doit donc être bien réfléchi. rajoutons à cela certaines faces de dés qui permettent à vos adversaires d’écrire sur votre papier et cela donne un jeu tendu et vraiment sympathique.

Time Arena : Super dynamique et stressant. Dans Time Arena, chaque joueur contrôle 4 personnes à déplacer dans une arène dans le but de détruire le totem adversaire. Ce jeu d’affrontement a cependant une particularité : chaque joueur n’a que 5 minutes pour jouer. Une application permet de décompter ce temps et si un des joueurs n’a plus de temps pour jouer, il perd immédiatement la partie. Il faut donc jouer très rapidement et stratégiquement. Un vrai bon jeu qui de plus dispose de règles avancés pour les joueurs les plus aguerris.

Ikan : Nous avons testé uniquement la version à 2 joueurs dans laquelle un des joueurs construit un labyrinthe que pourra observer  le deuxième joueur qu’un très court moment avant de s’y déplacer dedans à l’aveugle (pas d’inquiétude, tout se fait avec des tuiles et des figurines…). Agréable, mais pas non plus inoubliable pour nous.

ACHATS DE LA JOURNEE : 

Rien, Nada, Nothing… mais ce n’est que parti remise 😉

QUOI D’AUTRES :

Une discussion assez sympathique avec la rédactrice en chef du magazine PLATO (vous pouvez trouver certains numéros à la ludo).

Une discussion passionnée avec Mohand. Mais qui est Mohand me direz-vous ? C’est tout simplement un artiste et une personne vraiment sympathique (je précise que je ne le connaissais pas personnellement avant ce festival ) qui a une chaîne youtube décrivant les différentes techniques utiles pour faire de la peinture sur figurines. Il propose d’ailleurs en financement participatif sur Ulule un livre “L’Art de la Miniature” qui permet de débuter dans ce loisir mais également de se perfectionner. La campagne de financement est ouverte jusqu’au 8 mars si vous êtes intéressés.

Une discussion avec un membre de l’équipe de Mythic Games. Ce dernier nous a présenté leur futur projet : un jeu sur l’univers de Solomon Kane dans lequel les joueurs coopéreront pour contrôler les différentes vertus du héros (courage, justice, tempérance, prudence). Les figurines déjà exposées sont magnifiques et le jeu s’annonce comme étant très immersif et narratif. Cela fait envie ! Mais ce n’est pas fini. En effet, nous avons fait toutes les démarches pour faire venir à la ludo un ambassadeur Mythic Games qui nous présentera en avant-première ce jeu. Alors, aucune date n’est encore fixée, mais nous vous tiendrons au courant de tout cela dès que nous serons en mesure de le faire.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.