[25/02] La fin de nos découvertes au Festival des Jeux de Cannes (journée du Dimanche)

Dernière matinée pour nous au festival de Cannes (l’après midi étant consacré au retour à la maison…). Et forcément moins de choses faites mais tout de même de belles surprises.

PARTIES JOUÉES :

Chronicles of Crime : Un jeu d’enquête (pas encore sorti) nécessitant une application. Les joueurs doivent résoudre une enquête en visitant des lieux (éventuellement en réalité augmentée si on a le matériel adapté) et en interrogeant les personnes se trouvant sur ce lieu.  Il est également possible de faire intervenir des experts pour nous donner des informations essentielles à la résolution de l’enquête. Comble du bonheur, un timer implanté dans l’application donne une sensation de jouer en temps réel. Inutile, par exemple d’aller voir un personnage sur son lieu de travail à 23h00… vous ne le trouverez pas et il faudra donc réussir à le localiser si vous souhaitez vraiment lui parler. Notre partie fût très agréable, à tel point que la Vallée des Jeux devraient participer à son financement participatif afin de pouvoir vous le proposer.

Dernier Casse : Un jeu super malin dans lequel les joueurs tentent de voler l’argent que les adversaires ont caché dans leurs coffres. Devant chaque coffre, on place une carte face cachée sur laquelle est inscrite un nombre. Pour ouvrir le coffre d’un adversaire, il faut réussir à trouver la valeur de la carte associée au coffre. Pour cela, à chaque manche, les joueurs font une proposition de nombre (représenté par des cartes) à un adversaire et l’adversaire place la carte devant un de ses coffres pour signifier si la valeur proposée est plus grande ou plus petite que la valeur cachée.  Manche après manche, il devient donc de plus en plus facile de trouver la valeur cachée d’un coffre et donc de l’ouvrir. Bluff, mémoire  et stratégie sont les maître-mots de ce jeu qui n’était sur le Festival encore qu’un prototype.

Senators : Encore un prototype. Le but du jeu est de réussir à se mettre dans la poche un maximum de sénateurs et d’obtenir leur vote. A son tour, un joueur révèle des cartes sur lesquelles les autres joueurs peuvent enchérir. Puis le joueur dont c’est le tour décide soit de payer un adversaire pour récupérer une carte, soit de laisser la carte à son adversaire qui doit alors lui payer le montant de son enchère.

ACHATS DE LA JOURNÉE :

Bon ces achats n’étaient pas forcément prévus mais nous avons sauté sur une super occasion pour ramener à la Ludo Winter Tales et Raids & Trade

QUOI D’AUTRES :

Une nouvelle discussion avec la rédactrice en chef de Plato. Une personne vraiment sympathique qui a réussi à attiser notre envie de faire le plus grand salon européen du jeu de société : Le salon d’Essen (Allemagne).  La réflexion est en cours, mais c’est vraiment tentant…

 

Laisser un commentaire