[Festival des Jeux Cannes 2019] Nos aventures du vendredi 22

Deuxième jour à Cannes mais premier jour pour le grand public. Forcément les tables se sont faites plus rares, mais cela ne nous a pas empêché de profiter de plusieurs jeux et de faire à nouveau des rencontres fortes.

NOS DECOUVERTES LUDIQUES (11 parties)

Daymo (La Boite de Jeu) : Daymo est un jeu mélangeant gestion de ressources, majorité et collection. Durant les cinq tours du jeu, les joueurs vont devoir prendre un dé parmi un ensemble lancé en début de tour afin de l’associer à une action de la même couleur. Certaines actions permettent d’obtenir d’autres que l’on associe à une des actions principales pour le reste de la partie. Parallèlement à cela, la valeur des dés permettent d’invoquer des héros offrant des effets bonus. Ce jeu sera financé via une campagne Kickstarter fin 2019 et…. non je ne vous en dis pas plus… mais il se pourrait que je le fasse un peu plus loin dans l’article…

Stay Cool (Scorpion Masqué) : Dans Stay Cool, les joueurs doivent répondre, en 2 minutes, à deux séries de questions posées en même temps. Facile ? Alors rajoutez à cela l’obligation d’écrire avec des dés sur lesquels se trouvent des lettres les réponses d’une des séries ? Toujours trop facile ? D’accord, alors passons à la manche 2 dans laquelle vous devez de plus surveiller le sablier de 30 secondes pour démarrer à le retourner (3 fois maximum) sous peine de perdre prématurément. Quoi ? Vous vous sentez toujours capable de poursuivre. Alors finissons avec la manche durant laquelle vous demanderez également de retourner le sablier pour continuer à jouer mais sans pouvoir le voir ! Bon… vous aurez compris, Stay Cool est un jeu multi-tâche et frénétique. Et c’est vraiment très bon. Nous avions ramené Décrypto du même éditeur l’an dernier. Et bien rebelote…. Stay Cool est déjà dans nos valises avec une jolie dédicace en plus.

Monsieur Carrousel (Loki) : Ce jeu pour enfant est un mélange de mémory et de jeu de dé. A son tour, l’enfant lance le dé et place s’il le peut un personnage sur la partie correspondante du carrousel. Si les 2 emplacements correspondants sont pris, le joueur fait tourner le carrousel pour tenter de trouver une place vide. S’il n’y parvient pas, il doit alors deviner l’animal se cachant sous le personnage ciblé. Trop d’erreurs et c’est la pluie qui tombe. Tous les enfants ont alors perdus. Par contre, si tous les personnages sont placés sur le carrousel, c’est une victoire ! Monsieur Carrousel est un très beau jeu très sympathique, accessible, mais pas si simple qu’il y parait.

Roulapik (Gigamic) : L’originalité de ce jeu réside dans son matériel (un hérisson représenté par une balle de tennis miniature et des éléments en velcros) ainsi que ses deux modes de jeu (compétitif ou coopératif). Concrètement, à son tour le joueur lance le hérisson en direction des éléments en velcros représentant des champignons, feuilles ou pommes. En roulant sur ces éléments, la balle en accroche certains. Le joueur peut alors se déplacer en utilisant les éléments récupérés. Roulapik est donc un jeu de course nécessitant un peu d’adresse.

Roméo et Juliette (Sylex) : Ce troisième jeu chez Sylex propose à deux joueurs d’incarner Roméo pour l’un et Juliette pour l’autre. Dans ce jeu coopératif, les deux amants vont devoir simultanément se déplacer vers un lieu de Vérone avec une personne. Si les deux amants se retrouvent dans le même lieu, leur amour grandit. Mais si des membres des deux familles se retrouvent sur le même lieu, la haine augmente. Pour coordonner leurs actions en communiquant brièvement, les joueurs vont pouvoir vont pouvoir utiliser des missives que l’on gagne selon certaines conditions. A cela se rajoute, des événements particuliers qui apparaissent au fur et à mesure que l’histoire avance. Un jeu très prometteur et rare puisqu’il s’agit d’un jeu coopératif à 2 uniquement. Après Dreamscape l’an dernier, Sylex m’en a encore mis plein les yeux.

Set & Match (Pretexte) : Envie de faire un tennis ? Oui mais seulement assis dans une chaise… Alors ce jeu est fait pour vous. Set et Match est un jeu de pichnette se jouant sur un terrain de tennis. En fonction de la zone dans laquelle arrive la balle que vous envoyez, vous avancer un curseur de 1, 2 ou 3 crans. Le premier joueur à placer le curseur sur la zone point… marque un point. A la manière d’un match de tennis, il faudra, pour gagner, remporter 2 sets en 3 jeux gagnants.

Kobito (Mad Games) : Ce jeu propose aux joueurs de faire une collection de quatre cartes de même couleur en échangeant une carte au centre de la table avec une de notre main. Les joueurs jouent les uns après les autres. Au début de leur tour, s’ils ont les 4 cartes de même couleur ils peuvent annoncer Kobito et prendre un pion de la bonne couleur à placer sur un petit plateau individuel. Mais tous les joueurs peuvent accuser un joueur d’avoir un Kobito pour empêcher le joueur ciblé de faire son Kobito au début de son tour. Le premier joueur ayant obtenu les 5 couleurs sur son plateau personnel gagne la partie.

Dans les cordes (La chèvre) : Ce jeu de cartes simule un combat de boxe entre les deux joueurs. Chaque carte représente soit une attaque, soit une défense (avec éventuellement un contre) soit la possibilité de récupérer de la santé ou de l’énergie. A son tour, le joueur pioche une carte, puis il peut enchaîner des attaques (et uniquement des attaques) auquel peut répondre son adversaire. Le premier joueur KO perd la partie. Ce « petit » jeu n’est pas encore sorti dans le commerce, mais ce fut un vrai plaisir d’y jouer. En effet, il demande une bonne gestion de sa main de cartes et de son énergie. Il faut de plus, savoir perdent des points de vie pour conserver ses cartes et les jouer à un moment plus propice.

One Key (Libellud) : Voici un nouveau jeu dans la veine des Dixit, Mystérium et autres… Tous les joueurs sauf un vont devoir retrouver la carte clé tirée au sort par le joueur solitaire en début de partie. Pour cela, le joueur solitaire va pouvoir proposer 3 indices et les autres joueurs en choisiront un seul. Ils découvriront alors si cet indice est en désaccord total avec la carte clé, si elle est au contraire parfaitement coordonnée avec la carte clé, ou si cet indice n’est « ni bon ni mauvais »; Au cours des 4 manches, le groupe de joueurs va devoir éliminer 1, puis 2 puis 3 et enfin 4 cartes pour n’en garder finalement qu’une seule. Éliminer la carte clé fait perdre la partie. Conserver la carte clé jusqu’au bout fait gagner la partie.

TV Show (KYF Editions) : Dans ce jeu, les joueurs vont devoir collaborer pour écrire petit à petit le scénario d’une nouvelle série dont les thèmes et héros sont définis en début de partie. Toutefois, seul le meilleur scénariste remportera la partie. En effet à la fin de la conception des 3 premiers épisodes puis des 5 épisodes de la série, chaque joueur va pouvoir poser un question sur les épisodes déjà contés. Si un autre joueur répond correctement, celui-ci marque des points de victoire tout comme celui qui a posé la question. Mais la subtilité vient dans l’attribution des points. En effet, si le premier joueur à répondre trouve la réponse, on donne 1 point aux deux joueurs. Mais si le premier se trompe ou ne retrouve pas la réponse, le deuxième peut répondre à la question et gagner 2 points avec celui qui l’a questionné. Et si le deuxième ne répond pas non plus, le troisième joueur peut répondre pour gagner cette fois -ci 3 points et ainsi de suite. Poser une question trop simple fait donc gagner peu de points de manière sûre, alors que poser une question difficile peut rapporter gros ou rien si personne ne retrouve la réponse. Mais bon soyons honnête… le score, on s’en moque ! Ce qui compte, ce sont les délires inventés par chaque joueur rendant de plus en plus rocambolesque l’histoire racontée… au point d’en perdre le fil, ce qui est encore plus drôle.

NOS RENCONTRES LUDIQUES :

Léo Blandin : Léo est un passionné. Joueur de Magic au départ, il s’est tourné vers les jeux de société par la suite pour finalement devenir auteur de jeux. Mais pas n’importe quels jeux ! En effet il lui tient à cœur de parler d’environnement et d’aider des associations avec ces jeux. Un de ces prototypes à d’ailleurs pour thèmes les marais salants bretons. Seul exception, son tout premier jeu (qui sortira bientôt et que nous avons testé) : Dans les Cordes. En effet, les ventes du jeu aideront à financer une association, celle où tout a commencé « L’assos Tomate » (on a adoré le jeu de mot !) Nous avons passé un long moment à discuter de tout et de rien avec lui dans la queue avant l’ouverture du festival puis sur son stand et on ne peut lui souhaiter que le meilleur tant il est sympathique.

DES CONTACTS ?… ENCORE DES CONTACTS ?

Ceux qui ont pu discuter avec nous du Festival de Cannes le savent. Certes nous avions prévu de passer du bon temps sur des tables de jeu (et c’est le cas, rassurez vous) mais nous avions aussi pour mission de rencontrer un maximum d’éditeurs afin de nouer des contacts pour d’éventuelles animations avec eux à la ludothèque mais également pour en apprendre davantage sur l’organisation d’un festival de jeu et sur l’aide qu’il pourrait nous apporter dans ce cadre. Et bien ce vendredi, ce sont 5 éditeurs que nous avons rencontrés afin de leur présenter nos projets. Nous avons encore beaucoup appris, pris des contacts assez sérieux et solides avec certains d’entre eux, mais nous ne vous en dirons pas plus, de peur de trop s’avancer et d’être déçu du résultat. Sachez juste que, même si rien n’est encore acté, la plupart des éditeurs écoutent avec attention nos demandes et sont prêts, sur le principe, à nous aider selon leurs moyens… Wait & See …. La motivation, la volonté et le professionnalisme, que nous montrerons lors de nos prochains entretiens, seront certainement une des clés pour la réussite de beau projet à la ludo.

DES DÉDICACES :

Un festival s’est aussi l’occasion de rencontrer les auteurs et les illustrateurs de jeux. Et avec beaucoup de sympathie (et de plus en plus d’organisation) ces derniers n’hésitent pas à se prendre au jeu des dédicaces pour notre plus grand plaisir. Alors, nous ne vous dirons pas tout de suite de qui nous avons eu les dédicaces puisque les jeux achetés seront l’objet d’un article à part, mais nous vous donnerons un nombre : 4, comme le nombre de jeux pour la ludo déjà dédicacés…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.