[Festival des Jeux de Cannes] Nos aventures du samedi 23

Dernière journée pleine pour nous et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y avait du monde… beaucoup de monde. Du coup nous avons moins joué mais nous avons pris autant de plaisir.

Dice Quest (Bombyx) : Ce jeu n’est encore qu’un prototype mais nous avons eu la chance de le tester ce matin. Dans Dice Quest, chaque joueur va incarner un héros qui part à l’aventure en tenant de gagner un maximum de point de victoire. A chaque tour, un noueur choisit un personnage qui vient rejoindre son expédition puis lance les dés qui les été attribué en plus de ceux pour son héros. Ces dés servent, dans un premier à activer les effets des personnages puis à se déplacer. Le jeu semble déjà offrir de multiples possibilités de jouer avec de nombreuses façons de marquer des points de victoires mais également avec des héros au pouvoir différent. Nous sommes curieux de voir les premières illustrations pour ce jeu qui se voudra plutôt sombre.

Dolores (Lui-même) : Dans ce jeu, chaque joueur incarne un naufrageur. Après avoir placé devant soi des cartes représentant des trésors, les joueurs doivent simultanément choisir un des trois signes (le poing, la poignée de main ou le pouce en l’air). On résout alors l’affrontement à la manière d’un chifoumi et en fonction de situations, les trésors sont défaussés, partagés plus ou moins équitablement ou prise par une seule personne. A la fin de la partie, les joueurs ne comptent leurs points qu’avec la/les famille(s) valant le plus de points et la/les famille(s) valant le moins de points.

Mission Calavéras (Gigamic) : Dans ce jeu d’équipe, les joueurs incarnent le rôle d’agents de différentes nationalités qui tentent de convaincre une scientifique de leur faire confiance pour la protéger. A son tour, chaque joueur pose une carte lieu devant soi, devant un autre joueur ou au centre de la table. Les cartes au centre de la table ciblent les lieux où se trouve les personnages de confiance et ceux où se trouve des personnes suspectes. Dès que 2 table sont placés au centre de la table, on contrôle les éventuels joueurs suspects. S’il y en a qu’un seul il prend un nombre de points suspicions égale au nombre de carte au centre de la table avant qu’elles soient défaussés. Marie (la scientifique) se déplace toujours vers la personne ayant le moins de points suspicions et ayant le plus grand nombre de lieu. Dès qu’un joueur obtient son 7e point de suspicion, la partie s’arrête et l’équipe avec qui se trouve Marie remporte la partie.

Temple Guardians (Funforge) : Encore sous la forme d’un prototype, ce jeu de tower defense propose aux joueurs de coopérer pour protéger un temple attaqué par des monstres. A son tour, chaque joueur lance les dés et essaie de blesser les monstres en face de lui avec certaines valeurs de dés marqués sur les cartes monstres. Pour permettre aux joueurs de maîtriser un peu plus le hasard des dés, il est possible d’utiliser de la mana pour relancer une fois un dé ou d’utiliser deux pouvoirs : un lié à la face 6 du dé et un autre que se charge en défaussant les dés non utilisés. Les monstres à bonne distance attaquent ensuite les héros. Pour gagner les joueurs doivent réussir à repousser tous les monstres sans mourir.

Catham City (Gigamic) : Dans ce jeu de cartes, à chaque tour, le joueur peut soit poser des cartes d’une même famille pour activer leur effet soit prendre les cartes d’un des familles au centre de la table. Les effets sont assez classiques : gagner des points de victoire, piocher des cartes, en faire perdre à un adversaire… Le premier joueur qui atteint 1 points remporte la partie. Comble du bonheur, pour illustrer ce jeu mêlant gestion de main, opportunisme et crasse entre amis, Gigamic nous emmène dans un univers les chats sont rois… Et j’aime autant vous dire que ces chats là ne sont pas commodes !

Last Hope (Repos Production) : Un Prototype d’une version médievale fantastique de « Ghost Stories » plus accessible que son aîné. Le jeu conserve l’essentiel du système : des héros au pouvoirs différents, un lieu à protéger, des monstres qui arrivent sur les 9 emplacements autour du village à chaque tour du joueur… Vaincre tous les ennemis qui arrivent jusqu’au boss permet de gagner, mais trop de hantises sur le plateau, de morts ou une pioche de monstres vide nous fait perdre la partie. On notera quelques variations dans la mécanique comme la possibilité de se déplacer avant ou après avoir effectuer une action.

Ciné Défi (Jyde Editions) : jeu de question de culture générales autour des films, le joueur choisit un film parmi les « n » cartes + 1 tirées (n étant le nombre de joueur). Il lance un dé 6 qui définira sa question (la carte contient 6 questions de difficultés variables). S’il répond juste, il marque les points relatifs à la complexité de la question. Il pourra dans sa progression acquérir des pouvoirs pouvant faciliter sa prise de points.
Un jeu simple et très plaisant qui existe aussi sur la musique (music défi) et la bande dessinée (BD défi).

NOS RENCONTRES LUDIQUES :

Xavier Mérand d’AccessiJeux : Xavier est malvoyant et a fondé l’association AccessiJeux dans le but de permettre aux personnes déficientes visuelles de profiter des jeux de société en les adaptant à leur handicap. Xavier est une personne profondement humaine qui raconte avec beaucoup d’émotions cette aventure et qui été fier de nous présenter le premier jeu édité par AccessiJeux : Toutilix Access. Ce jeu propose différentes règles toutes écrites par des auteurs de renoms comme Charles Chevallier, Roberto Fraga, Hervé Merly… Une vraie reconnaissance du travail de cette association.

Noua avons eu la chance de pouvoir discuter avec un des co-organisateur du Festival Paris est Ludique.Grâce à lui, nous revenons avec un grand nombre d’informations qui nous permettrons de mener à bien notre futur grand projet : la création d’un Festival du Jeu sur le Val d’Europe.

DES DEDICACES

Ce fût dur… mais nous avons eu la chance de pouvoir parler avec Vincent Dutrait, l’illustrateur de l’île au trésor entre autre. Et nous en avons profité pour glaner deux dédicaces de sa part pour deux jeux qui rejoindront la ludothèque très prochainement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.